Comment choisir la plante grimpante qui ira le mieux chez moi ?

Les plantes grimpantes sont des éléments déco parfaits pour les murs, les palissades ou encore les jardins d’une habitation. Selon le support et le lieu d’affectation, il convient de faire le bon choix de plantes pour garantir une bonne harmonisation. Avec ces précieux conseils, déterminez les fleurs grimpantes adaptées à vos besoins.

Quelles plantes pour les murs ?

L’affectation des plantes grimpantes au niveau des murs requiert des supports solides. Ces derniers sont destinés à accueillir les fleurs. Si vous choisissez les tuteurs, utilisez-en deux pour bien soutenir les plantes. Veillez à ce que les supports et les fleurs aient une bonne proportion d’épaisseur et de poids. Si nécessaire, utilisez un treillage pour une meilleure tenue.

La plante grimpante donne une touche décorative aux murs d’une habitation et permet de dissimuler une façade abîmée. Dans la seconde optique, le choix d’un feuillage persistant est une bonne option. Parmi les fleurs les plus adaptées à ce genre de situation, il y a la clématite, le chèvrefeuille de Henry et le lierre.

Quelles plantes grimpantes pour un balcon ?

Les fleurs grimpantes sont des décorations idéales pour le balcon. Elles apportent une touche naturelle et conviviale pour votre maison. De plus, ces types de plante permettent de se protéger du vis-à-vis et procurent ainsi plus d’intimité.

Pour cela, le lierre s’avère être une meilleure option. Il est adapté prisé en raison de son feuillage qui perdure au long de l’année. Cette plante s’adapte à tous les degrés d’ensoleillement.

En seconde option, il y a le jasmin. Même si celui-ci perd son feuillage pendant l’hiver, il donne des jolies fleurs entre décembre et avril. Pour une bonne floraison, cette plante doit bénéficier d’apports en engrais durant l’automne et le printemps.

Les meilleures idées de plantes grimpantes pour jardin

La plante grimpante a toute sa place au jardin. Seulement, les fleurs ne s’escaladent pas toutes de la même manière. Selon le cas, elles peuvent décorer la clôture, l’arceau ou les meubles de l’espace vert. Dans tous les contextes, la vigne vierge, le houblon, la clématite et les rosiers grimpants font tous preuve de polyvalence. Pour un jardin assez petit, optez pour des végétales annuelles comme la capucine et le pois de senteur. Par contre, certaines plantes, à l’exemple de jasmin et l’hortensia se développent mieux à l’ombre. Pour un jardin à la française, le lierre est presque incontournable. Il est connu pour ses racines solides et sa grande adaptation aux intempéries.

La culture de l’Hortosensia en pot : c’est facile ! Suivez le guide !
Quelles fleurs planter pour un mini-jardin d’intérieur ?