Les règles pour choisir des fausses fleurs qui paraissent (vraiment) vraies !

Une touche de verdure ou une note florale chez soi a de nombreuses vertus. Apaisantes et décoratives, les plantes apportent beaucoup, qu’importe le lieu où elles sont placées (salon, chambres, bureaux, terrasses, etc.). Néanmoins, il n’est pas donner à tout le monde d’avoir la main verte. De plus, il faut l’avouer, avoir ne serait-ce qu’une fleur chez soi, c’est du temps à passer à s’en occuper, un luxe assez rarement accessible. Heureusement, l’existence des fleurs artificielles permet aujourd’hui d’avoir les avantages de la « nature » chez soi sans les inconvénients. Cette alternative peut toutefois faire peur. En effet, personne, quels que soient ses goûts, ne veut se retrouver avec des fleurs dénuées de réalisme. Aussi, pour ne pas se tromper dans ses choix, il est important d’appliquer critères de sélection et astuces d’achat.

Faire attention à la matière

Si les fleurs artificielles ont mauvaise réputation, c’est surtout à cause des anciens modèles en plastique grossier. Aujourd’hui, ces éléments décoratifs mal réalisés font place à des matières plus sophistiquées et aux designs mieux élaborés. Aussi, le premier paramètre à prendre en compte est ladite matière utilisée pour le façonnage ; la meilleure étant celle qui rend bien au visuel et au toucher. Si le tissu est certes le plus doux, il n’est pas toujours le plus indiqué. Son principal inconvénient est son côté « malléable ». Même si les fleurs créées avec cette matière sont aériennes, une fois pliées, elles retrouvent difficilement leur forme. Le mieux est de se tourner vers des modèles façonnés avec des matières plus contemporaines et synthétiques comme le latex ou le polyuréthane.

Eviter les détails à risque

Une autre règle à respecter lors de l’achat de fleurs artificielles est la finesse des détails. Il existe désormais des réalisations délicates qui font apparaître nervures, pétales réalistes, mousses et feuilles aux couleurs plus vraies que nature. Mais attention, trop de détails tuent le détail. Et même si certaines « options » semblent intéressantes, elles peuvent être trompeuses. Comme exemple, on peut prendre les parfums. En effet, sur le marché, on peut retrouver des fleurs parfumées qui n’ont parfois rien à avoir avec les senteurs des plantes naturelles. Donc, si l’on veut réellement des fleurs qui font véritablement réalistes, il est préférable de s’abstenir de choisir cette catégorie, soit chercher des articles avec la même senteur que les originales.

Se tourner vers un professionnel

Les fleurs artificielles offrent de nombreuses possibilités. Elles s’installent un peu partout, en extérieur comme à l’intérieur. La diversité des modèles est telle qu’elle peut contenter toutes les envies. Rose, orchidée, tulipe, rhododendron, arbuste, ou même bouquets composés, tout est réalisable. Quel que soit son choix, le mieux est toujours de se tourner vers une enseigne professionnelle. C’est d’ailleurs, l’astuce ultime. Les établissements spécialisés ont des panels de produits larges (donc un grand choix) et auront les connaissances nécessaires pour aiguiller convenablement dans les recherches de la plante idéale.

Tous les avantages d’avoir des plantes grasses chez soi, et même si on n’a pas la main verte !
Tendance déco : la mode est aux bouquets de fleurs séchées